L’énergie du printemps

Détoxification du corps et de l’esprit

Le printemps est la saison du redémarrage, du réveil, de la remontée de sève. Associée au principe du bois en médecine traditionnelle chinoise, cette énergie de naissance voit l’ascension et la libération de toutes les calories emmagasinées pendant l’hiver.

Les huiles essentielles accompagnent admirablement le corps et l’esprit, nous aident à rester en phase avec la saison et à avoir plus d’énergie et de ressources.

S’alléger du superflu par les essences

Orages, bourrasques, vents et tempêtes drainent les sols et la nature toute entière prend de nouveau forme et se remet en mouvement. Besoin de s’alléger et de se délester des accumulations de l’hiver.

D’après la médecine traditionnelle chinoise, au printemps, c’est le foie et la vésicule biliaire qui se rechargent pour l’année entière. Si ces organes sont en souffrance énergétique, cela pourra occasionner des rhinites allergiques, des humeurs irritables, impulsives voire coléreuses, des troubles du cycle, des vertiges et des coups de fatigue et bien sûr des problèmes digestifs

En aromathérapie, certaines essences sont particulièrement utiles pour recaler le corps et favoriser la remontée harmonieuse des énergies.

Il est recommandé de choisir les plus stimulantes et drainantes du foie et des reins, les deux grands filtres de l’organisme.

La livèche, le céleri, le romarin à verbénone fournissent les huiles essentielles nettoyantes par excellence.

Un zoom sur la livèche mérite d’être fait.

Résultat de recherche d'images pour "livèche"

Cette huile essentielle circule dans l’organisme comme une véritable « tête chercheuse » des toxines et tout particulièrement des métaux lourds. Par des propriétés chélatrices, elle les déloge et les conduit vers l’extérieur par les selles et les urines. Une cure à base d’huile essentielle de livèche est recommandée deux fois par an, même trois fois pour les professions qui manipulent des métaux lourds et des produits chimiques (dentistes, coiffeurs, agriculteurs…). En quinze jours, le corps est redynamisé et revitalisé, préparé à donner tout son potentiel pendant la saison chaude.

Zoom aussi sur le romarin à verbédone.

Résultat de recherche d'images pour "romarin verbenone"

Il rétablit l’équilibre hormonal et nerveux. Au niveau énergétique, sa fragrance chaude et méditerranéenne relance l’énergie du plexus solaire. Elle amène plus de lumière, d’action, d’ambition, d’estime de soi, et va chercher les émotions somatisées. Les colères enfouies pourront ainsi être libérées, et le vide occasionné sera comblé par toute l’énergie du romarin. Il dope  les personnalités étouffées, règle les problèmes de confiance en soi et permet de foncer dans ses projets en vainqueur .

Publicités

le PRINTEMPS

Alimentation et conseils de bon sens selon la médecine chinoise

Au printemps, c’est la saveur acide qui devrait dominer dans nos assiettes car elle stimule foie et vésicule. On recommande une cuisson à la vapeur, des aliments peu salés.
Quelles plantes sauvages nous offre la nature en cette saison ?

  • Des pissenlits, des orties, l’ail des ours. On privilégiera également les graines germées avec les crudités en début de repas, il s’agit là d’une véritable bombe de vitamines et oligoéléments.
  • Les légumes montants comme le poireau, la choucroute, les navets salés, les haricots du fût, les champignons, les radis, la rhubarbe, le cresson, l’asperge, les céréales tels que le blé, le kamut, l’épeautre, l’avoine, des aromates telles que le curcuma, une boisson telle que le thé vert devraient être servis régulièrement au printemps
  • L’artichaut, la bardane, le radis noir, le romarin, la chicorée, l’aubier de tilleul
  • En gemmothérapie, genévrier, romarin, pissenlit, artichaut, bouleau

Et voici une recette sympa comme tout :

Smoothie au pissenlit et au pamplemousse (pour 1 verre)

Idéalement, on prend des feuilles de pissenlit jeunes, avant la floraison, fraîchement cueillies sur un terrain non traité aux pesticides et autres cochonneries.

  • un demi pamplemousse épluché
  • une datte moelleuse de type Medjool dénoyautée
  • 1/2 tasse (125 ml) d’eau
  • une poignée de feuilles de pissenlit
  • quelques feuilles de menthe, de persil, de basilic ou d’achillée millefeuille
  • un morceau de gingembre frais
Préparation :
  • Passer tous les ingrédients au «blender» et mélanger jusqu’à ce que le smoothie soit bien homogène.

 

Le son du Printemps par Pauline

 

Le printemps et la médecine traditionnelle chinoise

  • élément: le bois
  • saison: le printemps
  • organe de base: le foie
  • viscère: vésicule biliaire
  • organes de sens: les yeux et la vision
  • tissus: tendons, ligaments, ongles
  • couleur: verte
  • heures de régénération: entre 23h et 3h du matin
  • goût: acide
  • émotion: la colère

En médecine traditionnelle chinoise comme dans notre vision moderne des choses, le printemps est synonyme de renouveau. Les jours se rallongent, les arbres retrouvent un nouveau feuillage. Tout est vert et ce n’est donc pas un hasard si la couleur qui est associée à cette saison est cette même couleur verte. Si on extrapole un peu plus loin, cette saison est aussi celle de l’extériorisation, des découvertes, des nouveaux apprentissages. S’ouvrir à de nouveaux chemins et la capacité d’adaptation qui en découle sont les caractéristiques du printemps de la vie (l’enfance et l’école) comme de la mise en route d’un projet.

L’élément Bois est donc l’élément de l’adaptation. Dans le corps, cela se traduit par la notion de souplesse. Un corps raide, un manque de flexibilité, une trop grande rigidité du caractère ou de la manière de pensée sont des indicateurs d’un déséquilibre de cet élément. Un esprit rigide qui ne sait pas s’adapter est aussi un bon candidat pour l‘émotion de la colère (sourde ou exprimée). Pour aller plus loin, j’aimerais vous présenter le rôle du Foie et sa complice, la Vésicule biliaire, les 2 organes ou méridiens destinataires de cet élément Bois en fonction de ce qu’ils régissent dans notre corps.

Le Foie, les muscles et les tendons

Le printemps se comprend au niveau du cycle de la vie humaine. Cela correspond dès lors à l’enfance, cette période où l’on apprend à marcher, à bouger, à courir. En ce sens, le Foie et l’élément Bois vont jouer un rôle très important dans le cadre d’afflictions liées aux muscles, aux ligaments et aux tendons.

Les tendinites, luxations et hyperlaxité des ligaments et des muscles viennent d’un élément Foie déséquilibré.

Le Foie et les yeux

Après la nuit de l’hiver vient le souffle du printemps et les rayons du soleil permettent à l’homme de voir ce qui l’entoure. C’est une façon poétique d’exprimer pourquoi la vue et les yeux sont soumis au printemps et à l’élément Foie. La colère est l’émotion associée au Foie, en outre, lors d’une affections du foie, l’oeil change de couleur et du blanc vire sur une couleur jaune, signe d’une mauvaise absorption des graisses par le foie et donc par suite par la rate et l’estomac.

Tous les problèmes d’acuité visuelle tels que la myopie, l’hypermétropie, le strabisme, l’astigmatisme sont des facteurs qui expriment un déséquilibre de l’organe Foie. De même les yeux secs ou au contraire les yeux larmoyants sont également à prendre en compte comme des indices d’un déséquilibre.

Le Foie et son rôle dans le stockage et la circulation du sang

Selon la médecine traditionnelle chinoise, le Foie est responsable de la circulation veineuse. Ainsi tout problème (varices, hémorroïdes ou difficulté du sang à coaguler) de la circulation veineuse tendra à indiquer un déséquilibre du Foie. C’est dans cette partie également que la médecine traditionnelle chinoise explique le syndrome prémenstruel.

Le Foie et la colère

La colère, la rancoeur, l’irritabilité, l’impatience et tous leur synonymes sont les signes émotionnels qui indiquent un déséquilibre du Foie. Au contraire, la créativité, le dynamisme et l’imagination sont les signes émotionnels indiquant un Foie en bonne santé.

Comment savoir si son Foie est en bonne santé?

L’un des trucs des praticiens en médecine chinoise pour avoir un petit aperçu de la vigueur de votre Foie va être de considérer la santé de vos ongles. Si ceux-ci sont lisses, solides et brillants c’est que votre Foie est en bonne santé. L’équilibre et le déséquilibre en médecine traditionnelle chinoise se fait en fonction du ying et du yang. Dans l’absolu, ces 2 forces doivent s’équilibrer, s’aider et se contraindre mutuellement. Cependant, par prédisposition génétique ou la prédisposition alimentaire, il arrive que l’un de ces 2 pôles, le Yin ou le Yang soit un peu voir beaucoup plus fort que l’autre. Tout déséquilibre va avoir une répercussion à court, moyen ou long terme sur les fonctions exercées par les organes considérés. Ici, c’est l’organe Foie qui va être le coeur de cet équilibre.

Livèche – rituel du mois d’avril

Le printemps est la saison du redémarrage, du réveil, de la remontée de sève. Associée au principe du bois en médecine traditionnelle chinoise, cette énergie de (re)naissance voit l’ascension et la libération de toutes les calories emmagasinées pendant l’hiver. Lorsque la nature et ses couleurs vertes s’épanouissent, l’organisme est en phase avec elle. Il se réveille lui aussi, se remet en mouvement. Les énergies ont besoin pour circuler d’un corps libéré de toute entrave.

Caractéristiques de la livèche

Nom botanique : Levisticum officinalis
Origine : France, Allemagne, Pologne, Suisse, Hollande, Balkans
Famille : Apiacées (Ombellifères)
Partie distillée : Racines

La livèche est aussi appelée céleri sauvage, céleri vivace ou céleri bâtard. 

Propriétés de l’huile essentielle de livèche

Elle circule dans l’organisme comme une véritable tête chercheuse des toxines et tout particulièrement des métaux lourds. Elle les déloge et les conduit vers l’extérieur par les selles et les urines.

L’huile essentielle de livèche possède des propriétés détoxifiantes, stimulantes, toniques musculaires, anticoagulante, anti-psoriasique, expectorantes et décongestionnantes rénales. Huile essentielle puissante contre les infections virales et bactériennes. L’huile essentielle de livèche possède aussi des bienfaits digestifs reconnus, elle aide à combattre les affections hépatiques, les affections biliaires et l’intoxication alimentaire. Elle soulage également les affections respiratoires et ORL, notamment la bronchite chronique. À noter que cette huile essentielle est aussi connue par ses bienfaits urogénitaux, cutanés, musculaires et articulaires, et qu’elle apporte réconfort en cas de fatigue physique.

  • Action détoxifiante et antitoxique, c’est un contrepoison remarquable 
  • Stimulante des fonctions hépatiques et biliaires 
  • Tonique musculaire et nerveux  
  • Antipsoriasique 
  • Antibactérienne, antimycosique, antiparasitaire et antifogique 
  • Anti-infectieuse 
  • Anticatarrhale, expectorante 
  • Diurétique (améliore le fonctionnement des reins) 
  • Positivante 
  • Anticoagulante légère 

Utilisation

Usage interne : 1 à 2 gouttes sur comprimé neutre ou diluées avec du miel ou de l’huile d’olive, de 1 à 4 fois par jour selon la gravité des problèmes. On peut adjoindre 1 à 2 goutte d’huile essentielle de Citron.

Usage externe : Diluer largement dans une huile végétale, à 10 % d’H.E., et utiliser  localement pour des onctions, au niveau du foie notamment.

Pas de massages étendus, surtout pure.

Pas d’exposition à la lumière solaire des zones traitées après application.

Le bon conseil

Pour une cure de drainage hépatique, une détoxination générale, une cure dépurative de la peau, préparer le mélange suivant:

– 5 ml d’huiles essentielles de Ledon du Groenland, de Livèche, de Céleri, de citron. Ajouter 1 grosse cuillère à soupe d’huile d’olive de première pression de qualité.

Prendre tous les matins, 15 gouttes de ce mélange, pure ou dans une un peu de compote, de confiture. Cure de 10 jours, renouvelable une fois.

Précautions 

  • Dermocaustique, risque possible de réaction allergique et irritante cutanée en usage externe. En règle générale, faites toujours un test d’application de votre préparation, dans le pli du coude, au moins 48h avant de l’utiliser.
  • Déconseillée chez les enfants.
  • Son utilisation prolongée par voie externe n’est pas souhaitable, en raison d’une possible pigmentation de la peau, notamment lors de l’exposition au soleil (photosensibilisation).