Mettez du piquant dans votre automne !

L’automne est une période où il faut « recharger les batteries » pour préparer l’hiver.  Voici quelques pistes à suivre pour un automne au top de votre forme !

La saveur de l’automne en médecine chinoise

Les températures baissent, et c’est l’arrivée de la Sécheresse, le pervers climatique associé à la saison. Le poumon est à son apogée énergétique et justement, il n’aime pas la Sécheresse, qu’elle soit interne ou externe, celle-ci blesse les liquides organiques et le poumon, engendrant des symptômes tels que : signes de déshydratation, peau sèche, bouche et gorge sèches, toux sèche, expectorations limitées ou collantes…

La saveur piquante fait circuler l’Énergie, les Liquides et le Sang. On dit aussi qu’elle fait circuler par conséquent les humeurs.

La saveur piquante amène l’énergie et les liquides vers la surface du corps, vers la peau. Elle provoque la transpiration et permet d’éliminer le Froid et provoque une sensation de chaleur, bénéfique si vous avez pris un coup de froid.

Les aliments conseillés

La couleur de l’automne et de l’élément Métal est le blanc. Les aliments conseillés seront majoritairement de cette couleur. Quant à la cuisson, elle doit être en sauce ou étouffée en papillotes. On peut utiliser la cuisson à la vapeur, à condition qu’elle soit mêlée à des plantes aromatiques.

Voici les aliments à privilégier :

  • Légumes racines : navets, radis, carottes, poireau, millet, cannelle, gingembre, ail, céleri, chou rave, oignon , piment
  • Epices et aromates : aneth, badiane, coriandre, gingembre, menthe, muscade, origan, piment de Cayenne, poivre noir, etc.
  • Fruits : poires, raisins, pommes, châtaignes, noix
  • Céréales : complètes ou semi complètes, notamment le riz
  • Viandes blanches
  • Poissons à chair blanche et ferme

Ma trousse d’huiles essentielles

Des huiles essentielles anti-coup de blues

La baisse de moral est souvent associée à une baisse de forme. Pour lutter contre les coups de fatigue, choisissez des huiles essentielles actives au niveau des glandes surrénales, comme l’Epinette noire et le Pin sylvestre
Evocatrices de l’insouciance enfantine, les huiles essentielles d’agrumes sont en général de bons choix pour chasser les pensées négatives et égayer le moral. Leur odeur fruitée tonique est appréciée quasi unanimement et connue comme remarquable anti-stress et anti-coup de blue
En cas de déprime plus sérieuse, les huiles essentielles de Litsée citronnée et Encens seront d’une grande aide.

 Immunité

  • HE Citron

Posez 1 goutte pure sur le plexus solaire chaque jour (surtout en automne)
Ne pas s’exposer au soleil après utilisation, l’HE Citron est photosensibilisante.

Diffusion préventive des affections respiratoires et grippes

• HE Pin sylvestre (Pinus sylvestris) : 20 gouttes
• HE Palmarosa (Cymbopogon martinii var. motia) : 20 gouttes
• HE Saro (Cinnamosma fragrans) : 20 gouttes
• HE Bergamote (Citrus bergamia) : 40 gouttes

Des huiles essentielles anti-virales

Les premiers rhumes vous ont eu ?… Il est temps de passer à l’attaquer avec des huiles essentielles ciblées, à visée antivirale et respiratoire !

Un petit mal de gorge? Enrayez l’infection dès le début avec l’huile essentielle de Tea tree ! Le Saro, l’Eucalyptus radié, l’Eucalyptus smithii et le Ravintsare seront vos armes pour faire battre en retraite rhumes, grippes et nez bouchés.

Publicités

Vivifier la saison automnale avec les huiles essentielles

L’automne, comme le printemps, fait place à des mouvements naturels de fluides et d’énergie. La nature nous le montre très bien dès le mois d’août : les belles nuances de vert s’estompent pour tendre vers des teintes orangées cuivrées, la densité végétale diminue progressivement, le silence gagne petit à petit la nature, les feuillages tombent, les dernières fleurs se fanent, et l’ensemble retourne vers la terre, la source, le yin.

L’organisme est à l’image de la nature, après les échauffements et transpirations de l’été, le corps physique se rétracte, la peau gorgée de soleil a tendance à se flétrir et se ternir, les pertes d’eau déminéralisent progressivement l’organisme, les cheveux tombent et les coups de fatigue se font ressentir. Si le psychisme est fragile, la déprime guette.

Voici quelques recettes pour nous aider à passer un bel automne

Friction « Coup de boost » anti-fatigue

• 2 gouttes HE Epinette noire
• 4 gouttes HV Jojoba ou NoisetteAppliquez le mélange en friction locale au niveau des surrénales (dans le dos, juste au-dessus du niveau des reins). A faire tous les matins pendant 1 semaine.

Composition « anti-morosité » à diffuser

• HE Bergamote : 3 ml
• HE Orange douce : 3 ml
• HE Listée citronnée : 2 ml
• HE Pin sylvestre : 2 ml

 Chute de cheveux – D. Festy

Dans un flacon de 200 ml de shampooing (ou base shampooing neutre) ajoutez :

• HE Arbré à thé (Tea tree) : 10 gouttes
• HE Palmarosa : 10 goutes
• HE Niaouli : 10 gouttes
• HE Citron : 10 gouttes
• HE Cèdre de l’Atlas : 10 gouttes
• HE Romarin à cinéole : 10 gouttes

Lavez vos cheveux normalement, à votre rythme habituel, avec ce shampooing « antichute ».

Les cheveux tendent naturellement à tomber plus aux changements de saison (printemps et automne). Cela est lié aux rythmes physiologiques et aux cycles hormonaux qui se modifient en fonction des saisons. Cette chute peut être de 3 à 4 fois plus importante que la chute habituelle et durer de 4 à 6 semaines. Les cheveux tendent aussi à devenir plus ternes à l’automne.
Afin d’assurer une repousse rapide de cheveux sains et forts, il est intéressant d’utiliser des soins ciblés sur le cuir chevelu.
Synergie d’automne « tonifier son psychisme, gérer la déprime saisonnière »
Propriétés :
Apporte légèreté et gaieté, calme le système nerveux, antispasmodique.

HE d’Angélique 1 ml soit 35 gouttes
HE Bergamote Bio 0.5 ml soit 17 gouttes
HE d’Orange douce 0.5 ml soit 17 gouttes
HE Ravintsare Bio 0.5 ml soit 17 gouttes
Huile végétale Abricot Bio  7.5 ml

1ml équivaut à 35 gouttes

Dans un flacon de 10 ml en verre teinté muni d’un codigoutte, mélanger les huiles essentielles dans les quantités conseillées, puis compléter avec l’huile végétale. Refermer et agiter.

Usage : Trois voies d’administration à associer ponctuellement ou en cure de 3 semaines.

Voie olfactive : déposer 2 gouttes à l’intérieur des poignets, amener les mains sur le visage et respirer profondément 5 fois de suite. Si besoin à volonté dans la journée.

Voie sublinguale : 2 gouttes sous la langue avec si besoin un peu de miel ou de mie de pain. A laisser sous la langue quelques instants puis avaler. Répéter 3 fois par jour, en dehors des repas.

Voie cutanée (recharge énergétique du poumon) : 5 à 6 gouttes à faire pénétrer sur la cage thoracique, 2 fois par jour.

Indications : coup de fatigue, asthénie psychique, ennui et tristesse, déprime saisonnière.
Contre-indications : femmes enceintes et allaitantes, enfants de moins de 6 ans. Attention au risque de photosensibilisation (présence d’essence d’agrumes et d’angélique) avec l’application cutanée en cas d’exposition aux UV dans les 6 heures qui suivent.