Astuces pour manger sain avec les huiles essentielles

Les gestes santé avec les huiles essentielles au quotidien sont par exemple de mettre 8 à 10 gouttes d’huiles essentielles de basilic exotique ou d’estragon, de citron dans la bouteille d’huile de colza ou de lin réservée aux crudités.

Autre idée, celle d’aromatiser l’eau de boisson avec un peu de citron ou de pamplemousse. Les huiles essentielles ne sont pas miscibles à l’eau et il n’est pas recommandé de les mettre directement dans la bouteille. L’astuce est d’incorporer 1 voire 2 cure-dent imprégnés de l’essence en question.

Réguler son appétit, trouver le juste milieu

Le pamplemousse, ce fruit tant apprécié pour ses propriétés alcalinisantes et anti oxydantes, fournit dans son zeste une essence qui est une excellente dépurative et diurétique. En l’utilisant par voie olfactive et sublinguale, elle accompagne les troubles du comportement alimentaire de deux manières différentes. A faible dose, elle stimule l’appétit et, employée à plus fortes concentrations (au moins 6 administrations par jour), elle possède des effets anorexigènes et permet de mieux maîtriser la quantité des calories absorbées ou bien les fringales et les grignotages en dehors des repas.

Pour bénéficier de ses propriétés apéritives, respirer l’essence de pamplemousse quelques minutes avant chaque repas et, pour ses propriétés anorexigènes, respirer au moins 6 fois par jour l’essence (3 à 5 respirations consécutives et profondes) et déposer en plus 2 gouttes pures sous la langue 5 fois par jour, en dehors des repas.

Il est facile d’intégrer au quotidien les bienfaits des huiles essentielles, et cela à plusieurs titres. Tout d’abord, ce geste amène de nouvelles saveurs et plus de plaisir au niveau des papilles, ce qui contribue à un mieux être psychique incontestable. D’autre part, la présence d’aromates, comme la coriandre, l’estragon, le basilic, le laurier, le clou de girofle, le romarin… dans la nourriture a la fonction première de prendre soin de l’appareil digestif, d’un point de vue physiologique. Les doses incorporées ne sont pas de l’ordre de concentrations aux effets thérapeutiques, mais elles sont suffisantes pour soutenir la synthèse des sucs gastriques, les fonctions du foie et du pancréas.

Les huiles essentielles nous aident à trouver notre propre identité et à être en harmonie avec notre corps.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s