Menthe poivrée

Résultat de l’hybridation entre la menthe aquatique et la menthe verte, la menthe poivrée est une HE à l’efficacité rapide mais à l’usage délicat. Elle s’utilise ponctuellement seule mais le plus souvent en synergie où elle sera mieux tolérée. Traditionnellement nommée « herbe de la sagesse », on la retrouve partout où il y a de la chaleur, dans le thé musulman, les plats asiatiques ou nos sirops et alcools « rafraîchissant ».

Organe producteur : parties aériennes
Famille: Lamiacées
Pays d’origine : France, Italie, Egypte, Etats-Unis (premier producteur mondial)
Parfum: puissant, herbacé, frais, mentholé
Propriétés principales: Antalgique, anesthésiante, astringente, antiprurigineuse, stimulante digestive (hépato-tonique), anti-inflammatoire intestinale et urinaire, anti-nausée, rafraîchissante, hormon-like, tonique cardiaque et nerveuse,…

Toutes les douleurs : Douleurs articulaires et musculaires, chocs, entorses, céphalées, migraines, dents, inflammation des gencives, démangeaisons cutanées, piqûres d’insectes,… Effet anesthésiant immédiat !
Les soucis digestifs : Aérophagie, aigreur d’estomac, flatulences, ballonnements, indigestion, insuffisance biliaire, pancréatique et hépatique, crise de foie, cirrhose, coliques, colite, spasme gastro-intestinaux et biliaires, gastrite, inappétence, irritation du colon,…
Les nausées : Mal des transports, vertiges, nausée post-chirurgicale, vomissement, limite évanouissement,…
Les fatigues psychiques : Fatigue mentale, manque d’attention, esprit embrouillé, décalage horaire, choc émotionnel,…
En synergie, les troubles de la ménopause : aménorrhée, bouffée de chaleur, nausées,…

Pour : Grands enfants et adultes hors grossesse
Cétones, réaction glacée, irritante pour les yeux.
La menthe est aussi utile que délicate à manipuler (lavez-vous toujours les mains après) :
– Son effet glacé l’interdit dans le bain, pour un massage corporel, sur des brûlures ou plaies ouvertes.
– Son effet irritant pour les yeux l’interdit en diffusion atmosphérique et inhalation humide.
– Neurotoxique, on respectera scrupuleusement les posologies : son effet stimulant s’inverse en effet à haute dose (quelques gouttes de plus) et peut aller jusqu’à la dépression.
– Interdite chez les bébés, les enfants de moins de 6 ans et la femme enceinte (abortive) ou allaitante. Chez les nourrissons, une application près des voies respiratoires est susceptible de provoquer des spasmes et un étouffement.
– Déconseillée chez les personnes âgées ou souffrant d’épilepsie, d’hypoglycémie ou sous traitement homéopathique (la menthe rendra le traitement inefficace)

Inhalation : 1-2 gt / mouchoir, réflexe tonique
Peau dilué : 1 gt / 20 gt HV, M. zone, 1-3 x/j.
Peau pure : 1 trace de gt. sur zone douloureuse : tempes, front, nuque, aphte, doigt meurtri, zone du foie, front ou base du nez, « troisième œil »
Gargarisme : 1 gt en gargarisme, bain de bouche pour rafraichir l’haleine
Ingestion : 1 gt. miel ou HV, le matin en cure de 21 j. (Prévention ou insuffisance hépatique) ou après
6 gt. / j max. repas (Soins), 1 trace de gt. sur palais, ponctuellement, 10 x max. (nausées)

Digestif naturel après repas lourd
1 gt. dans un verre d’eau fraîche

Epuisement dû à une mauvaise alimentation
1 gt. + 1 gt. Cyprès sur comprimé neutre,2-3x par jour

Epuisement nerveux
1 gt. + 1 gt. Ravintsara sur comprimé neutre

Haleine fraîche et stimulation du foie
1 gt. sur 1/4 de sucre de canne à sucer

Hématome disgracieux d’un traumatisme récent
onction de menthe seule ou avec laurier et hélichryse

Insuffisance hépatique (nausées, migraines, somnolence après repas)
1 gt. + 1 gt. Menthe poivrée sur comprimé neutre 2x par jour après les repas

Maux de tête
1 gt. appliquée sur le front et les tempes. Attention aux yeux

Inhalation protectrice lors d’épidémies (grippe, angine,…)
5 gt. + 5 gt. Ravintsara dans le fond d’un bol. Couvrir d’eau bouillante et respirer les vapeurs pendant 3 minutes, la tête recouverte d’une serviette

Migraine
5 gt. + 5 gt. Lavande dans un demi-verre d’eau. Tremper son mouchoir et appliquer sur le front

Règles difficiles et symptômes de la ménopause
1gt. + 1 gt. Sauge officinale en grog (Amabilia)

Troubles digestifs et nausées
un grog à la menthe avec 1 gt. d’Orange ou Citron zeste

Ventre plat et problèmes digestifs
20 gt. + 20 gt. Origan + 20 gt. Ylang-Ylang dans 10 cl d’HV. Se masser le ventre chaque jour

Les recettes sont données à titre d’information et ne sauraient remplacer l’autorité médicale ou la consultation d’un Aromathérapeute. Je décline toute responsabilité concernant les conséquences pouvant découler d’une utilisation abusive ou non des informations contenues ici.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s